Le vrai ou faux: le nombre de cas augmente-t-il simplement parce qu’on teste plus?

Le vrai ou faux: le nombre de cas augmente-t-il simplement parce qu’on teste plus?
BELGA.

Faux

Regarder uniquement le graphe des nouvelles contaminations n’est pas suffisant. Il faut en effet toujours le mettre en parallèle avec la politique de testing. C’est logique : plus on cherche de cas, plus on en trouve. Le 1er juillet, Sciensano recensait, en moyenne, 88 contaminations par jour. Depuis, cet indicateur est remonté en flèche pour atteindre au maximum 624 cas par jour le 10 août. Et du côté des tests ? Sur le même intervalle, on est passé de 12.885 tests par jour, en moyenne toujours, à un petit 20.000. Le nombre de tests a donc bien augmenté. Mais il n’a même pas doublé, alors que le nombre de contaminations a été multiplié par 7. L’augmentation des tests n’explique donc qu’une petite partie de l’augmentation des cas. Et il y a bel et bien une reprise de la transmission du virus au sein de la communauté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct