La poste américaine malmenée

Donald Trump reconnu ouvertement que restreindre l’action de l’USPS aurait un impact sur les démarches de vote par correspondance.
Donald Trump reconnu ouvertement que restreindre l’action de l’USPS aurait un impact sur les démarches de vote par correspondance. - REUTERS.

Le président Donald Trump fait tout pour contrer le vote par correspondance. Il s’est ainsi attaqué à la poste américaine, l’USPS. En installant à la tête des postes cet été l’homme d’affaires Louis DeJoy, l’un de ses fidèles alliés et donateurs, dont la mission semble être de saboter le fonctionnement du service. Inquiet, l’ancien président américain Barack Obama a déclaré que les politiques que DeJoy avait mises en place en tant que ministre des Postes faisaient partie des attaques « chirurgicales » des Républicains contre le droit de vote des Américains, a récemment rapporté Vanity Fair.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct