Face au déclin de Firefox, Mozilla coupe dans ses effectifs

Mozilla a annoncé une lourde restructuration
: 250 emplois vont passer à la trappe, soit un quart des effectifs, et le bureau de Taïwan va fermer ses portes.
Mozilla a annoncé une lourde restructuration : 250 emplois vont passer à la trappe, soit un quart des effectifs, et le bureau de Taïwan va fermer ses portes. - REUTERS.

A l’heure où les géants du Net ne cessent d’étendre leur emprise sur la Toile, les opérateurs alternatifs trinquent. Firefox, ce navigateur web libre et gratuit, développé et distribué depuis 2002 par la Mozilla Foundation avec l’aide de milliers de bénévoles, en fait partie. La semaine dernière, Mozilla a annoncé une lourde restructuration : 250 emplois vont passer à la trappe, soit un quart des effectifs, et le bureau de Taïwan va fermer ses portes. Plus tôt dans l’année, l’entreprise avait déjà annoncé la suppression de 70 emplois. L’entreprise évoque « les conditions économiques résultant de la pandémie » qui ont eu « un impact significatif » sur ses revenus. Mais ses difficultés sont plus anciennes et structurelles. Le Covid n’a fait que précipiter les choses.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct