Vincent Kompany, entraîneur d’Anderlecht: la fin du jeu de dupes

Reuters
Reuters

Un séisme. Il n’y a pas d’autre mot pour qualifier l’annonce de la retraite en tant que joueur de Vincent Kompany. Le départ à la retraite d’une icône du football belge et, sans aucun doute, du meilleur défenseur central que le Royaume ait connu. Une onde de choc dans l’optique de l’Euro en juin 2021 et, surtout, un nouveau changement d’envergure dans l’organigramme sportif du RSCA. Exit donc Frankie Vercauteren – l’homme avait des doutes plein la tête et a également sa part dans la décision de « Vince the prince » – et place à « coach Kompany ». On ne sait pas encore si c’est la meilleure décision prise à Neerpede, mais elle a le mérite d’enfin clarifier le rôle de Vincent Kompany qui, dans les faits, passe d’entraîneur officieux à entraîneur officiel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct