Coronavirus: en Europe, (pas) tous égaux devant le (goût du) risque

La situation en Europe va-t-elle se stabiliser avec la fin des vacances d’été
?
La situation en Europe va-t-elle se stabiliser avec la fin des vacances d’été ? - Reuters.

Pour ne pas affaiblir davantage un secteur pilier de leur économie, les Européens avaient décidé, en juin dernier, de faire le pari de l’été. Une pause estivale qui n’aura pas forcément permis aux vacanciers d’oublier la pandémie, puisque de nombreuses destinations touristiques sont, du jour au lendemain, passées de l’orange au rouge. L’intensité de la crise sanitaire varie d’un pays à l’autre, mais pour Nicolas Vandewalle, professeur de physique à l’ULiège, qui publie chaque jour des courbes de l’évolution du virus partout en Europe, ce dernier « remonte un peu partout et je pense que l’explication, en cette période d’été, c’est le brassage des populations ».

Graphiques à l’appui pour un pays qui caracole dans les statistiques du nombre de cas, l’Espagne, « on voit clairement un regain depuis début juillet », donc depuis l’ouverture de la saison estivale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct