Histoires d’assises: les dynamiteurs maladroits de Liège

L’anarchiste autoproclamé Gennaro Rubino, un multidélinquant italien, a tenté de tuer le roi Léopold II le 15 novembre 1902. Il entendait ainsi contribuer à la révolution prolétarienne.
L’anarchiste autoproclamé Gennaro Rubino, un multidélinquant italien, a tenté de tuer le roi Léopold II le 15 novembre 1902. Il entendait ainsi contribuer à la révolution prolétarienne. - D.R.

En ce mois de mai 1892, Liège sent la poudre et s’émeut des explosions qui se produisent au centre-ville. Le 16 mars, déjà, une tentative d’attentat anarchiste avait été contrainte par l’agent de police Bontemps qui était parvenu à couper la mèche devant faire exploser la charge de dynamite Noble placée sur le seuil du conseiller à la cour d’appel Renson qui présidait devant la cour d’assises le procès intenté à trois anarchistes (Bustin, Langendorf et Hansen) poursuivis pour un vol de dynamite à la poudrière d’Ombret. Les perquisitions menées n’aboutirent à rien.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct