Pas de sorties culturelles pour les secondaires: une catastrophe de plus pour le secteur

Guillaume Kerbusch, ici dans son spectacle «
Trait d’union
», fait partie de ces comédiens qui jouent énormément pour le public adolescent.
Guillaume Kerbusch, ici dans son spectacle « Trait d’union », fait partie de ces comédiens qui jouent énormément pour le public adolescent. - Nicolas Bomal/Province de Liège.

Un coup de massue ». « Une application schizophrène des mesures sanitaires ». « Un secteur désespéré. » Les réactions étaient catastrophées, mercredi matin, suite à l’annonce par la ministre de l’Éducation Caroline Désir (PS) des contours de la rentrée dans le secondaire et notamment de « l’interdiction jusqu’à nouvel ordre à la fois des sorties culturelles et de la présence de tiers dans l’école. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct