Coronavirus: grosse inquiétude aussi pour l’opéra, le cinéma, les centres culturels, les expositions…

Les expositions, comme ici, «
Toutankhamon
» à Liège, se voient aussi privées d’une partie importante de leur public.
Les expositions, comme ici, « Toutankhamon » à Liège, se voient aussi privées d’une partie importante de leur public. - D.R.

Si les théâtres sont catastrophés, il en va de même dans beaucoup d’autres secteurs. À la Monnaie, Sophie Briard, responsable des publics, s’inquiète : « Ce serait catastrophique. Notre espoir est que, comme les choses évoluent facilement, cette décision ne perdure pas trop longtemps. En septembre, peu d’activités sont organisées car il faut le temps de mettre les choses en place. Si la reprise se fait même en janvier, on mettra les bouchées doubles. » La mesure annoncée par la ministre Caroline Désir est d’autant plus inattendue que, jusqu’ici, tout se passait bien : « Ce qui était intéressant, c’était de voir qu’il y avait un vrai élan de la part des enseignants. Une envie de continuer à s’ouvrir sur le monde. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct