Déconfinement: «Il est temps de faire confiance au secteur culturel», juge Linard

Bénédicte Linard
: «
On parle de confiance au public, je pense qu’il est temps de faire confiance au secteur de la culture.
»
Bénédicte Linard : « On parle de confiance au public, je pense qu’il est temps de faire confiance au secteur de la culture. » - Pierre-Yves Thienpont.

Une pluie de questions et de revendications relatives à la culture s’est abattue ce mercredi au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur le ministre-président Pierre-Yves Jeholet (MR), la ministre de la Culture Bénédicte Linard (Ecolo) et indirectement la ministre de l’Education Caroline Désir (PS). Les députés relayaient essentiellement les préoccupations de la Fédération des employeurs des arts de la scène (Feas) mais aussi les inquiétudes sociales d’opérateurs tels que l’Ancienne Belgique et Le Public.

D’emblée, le ministre-président a affirmé avoir relayé mardi en Comité de concertation les inquiétudes de l’événementiel, de la culture et des sports. Pierre-Yves Jeholet plaide pour un retour à la jauge 200/400 (intérieur/extérieur) et même l’application d’un pourcentage de jauge plutôt qu’un seuil absolu « mais cette idée de pourcentage n’est pas évidente pour divers experts. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct