Le virus impose un conflit des libertés

Le virus impose un conflit des libertés
DR

Le port du masque et les mesures sanitaires sont-ils des restrictions aux libertés ? A Bruxelles, Berlin et dans d’autres villes européennes, certains le proclament et des groupes ultra contestent l’obligation éventuelle de vaccination. La question est lancée sur la place publique, déjà évoquée dans ces colonnes, est celle des limites aux libertés individuelles que peut et doit imposer le législateur dans des circonstances exceptionnelles. Le droit à la vie (de tous) doit-il céder devant le droit (individuel) d’aller et venir, devant la liberté de porter ou non un masque ou de se faire ou non vacciner ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct