De Tanger à Rabat, avec ceux qui remplissent les prisons cachées du Maroc

De Tanger à Rabat, avec ceux qui remplissent les prisons cachées du Maroc

Reportage

,

Timothy claque la porte de son appartement de Bab Chellah, quartier de Rabat. 19 heures. Il est en route pour l’épicerie, mais le cours de sa vie est brusquement suspendu quand il croise la main de ce policier. Soudain, elle l’agrippe par l’épaule puis par la poitrine en tenant sa veste. Sa liberté prend fin. Ce 21 mars 2019, Timothy est arrêté, enfermé puis déplacé. Timothy n’est pas très grand, plutôt mince, très souriant. Sa tête est ornée de courtes dreadlocks désordonnées et sa peau est noire.

À la fois, ému et enjoué, il se souvient et raconte.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct