Merkel et Macron font front commun face aux crises internationales

La chancelière a été accueillie par le couple Macron d’un salut «namaste» pour respecter les gestes barrière.
La chancelière a été accueillie par le couple Macron d’un salut «namaste» pour respecter les gestes barrière. - AFP

Un été extrêmement studieux. Double explosion au Liban, instabilité politique en Biélorussie, tensions en Méditerranée orientale, Brexit et dernièrement le coup d’Etat au Mali : la séquence diplomatique estivale a été intense pour Emmanuel Macron.

Ce jeudi, le centriste recevait Angela Merkel à Brégançon, résidence estivale des présidents français. Une première pour la chancelière allemande, 35 ans après Helmut Kohl. Le couple franco-allemand, qui a enchaîné un entretien bilatéral, une conférence de presse et un dîner de travail, a voulu afficher à nouveau sa bonne entente qui avait déjà été ostensiblement mise en avant un mois auparavant lors d’un sommet européen. Qui s’est conclu grâce « au fruit d’une initiative franco-allemande historique », a rappelé Emmanuel Macron à Brégançon.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct