Les médecins refusent de transférer l’opposant russe Navalny à l’étranger, jugeant son état trop instable

Les médecins refusent de transférer l’opposant russe Navalny à l’étranger, jugeant son état trop instable
EPA

Les médecins soignant le principal opposant russe, Alexeï Navalny, placé en réanimation après un empoisonnement présumé, refusent de le transférer à l’étranger en raison d’un état « instable », ont indiqué vendredi ses proches qui dénoncent une décision qui « menace sa vie ».

« Le médecin-en-chef a annoncé que Navalny n’est pas transportable. Son état est instable », a indiqué la porte-parole de l’opposant Kira Iarmych sur Twitter, estimant qu’il serait « mortellement dangereux de le laisser à l’hôpital non équipé à Omsk avec un diagnostic toujours pas fait ».

Selon elle, la décision des proches de l’opposant n’est pas suffisante pour déclencher son transfert pour être soigné à l’étranger, les médecins s’y refusant.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct