lesoirimmo

La pression migratoire va s’accentuer en Europe d’ici 2050, selon le FMI

Arrivée de migrants, vendredi à Lampedusa, en Sicile
: la migration est reconnue comme un des défis majeurs des décennies à venir pour des pays européens vieillissants.
Arrivée de migrants, vendredi à Lampedusa, en Sicile : la migration est reconnue comme un des défis majeurs des décennies à venir pour des pays européens vieillissants. - EPA

Poussée sans cesse ces dernières années sur le devant de l’actualité – notamment par certains partis y trouvant un gain électoral certain –, la migration est reconnue comme un des défis majeurs des décennies à venir pour des pays européens vieillissants mais peinant à intégrer leur population migrante au marché du travail (la Belgique étant le cancre de la classe). Le Fonds monétaire international publiait récemment une étude sur l’effet macroéconomique des migrations internationales, l’occasion de se livrer à un exercice de projection des flux migratoires d’ici 2050. Le travail, passé relativement inaperçu (le FMI n’en a pas fait grand cas en pleine crise mondiale de covid), envisage une hausse très significative de la migration en Europe. Hausse, perçue comme une opportunité économique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct