Vaccins: le grand défi de l’acceptation

Vaccins: le grand défi de l’acceptation
Photo News

A priori, cela devrait être une affaire entendue : « le » vaccin anti-Covid va prochainement nous tirer d’affaire et nous permettre d’enfin retrouver une vie normale. Tout comme nous ne craignons plus d’être victime du tétanos ou de la coqueluche, nous ne devrions bientôt plus vivre dans l’angoisse d’être contaminé par un quidam dans le bus ou à l’occasion d’un mariage, voire par un membre de notre famille vivant sous notre toit.

Une affaire entendue, donc, à moins qu’il ne s’agisse pour l’instant que d’un vœu pieux ? Car les écueils demeurent importants. Le premier porte sur la perspective même de disposer d’un vaccin. La course est certes bien avancée mais nul ne peut garantir aujourd’hui que l’on disposera bel et bien de solutions efficaces et sans risques. C’est pourquoi les Etats veillent à s’en garantir l’accès auprès de plusieurs fournisseurs, toutes les recherches n ‘étant pas promises à succès.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct