Brantano: la liquidation des stocks se poursuit, mais l’avenir reste incertain

Les magasins Brantano ont été pris d’assaut.
Les magasins Brantano ont été pris d’assaut. - BELGA.

La tension est montée d’un cran, ce week-end, entre les curateurs de la chaîne de boutiques de chaussures Brantano, mise en faillite au début du mois, et les syndicats. En cause : la mise en liquidation du stock, avec une décote de 75 %, qui s’est traduite par une très forte affluence dans les quelque soixante magasins ouverts ce samedi.

La police est intervenue à Destelbergen, Mariakerke et Coxyde, ainsi qu’à Genk, où le magasin a été fermé en milieu d’après-midi en raison de l’impossibilité de garantir le respect des mesures sanitaires. Les syndicats ont dénoncé des conditions de travail « scandaleuses » et l’absence de concertation qui aurait permis de prendre des mesures adéquates pour gérer l’afflux prévisible de clients.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct