Comment Chypre «vend» des passeports européens à de riches investisseurs

Lorsque le magnat ukrainien Mykola Zlochevsky, propriétaire du géant de l’énergie Burisma, a acheté son passeport chypriote en 2017, il faisait l’objet d’une enquête pour corruption dans son pays d’origine.
Lorsque le magnat ukrainien Mykola Zlochevsky, propriétaire du géant de l’énergie Burisma, a acheté son passeport chypriote en 2017, il faisait l’objet d’une enquête pour corruption dans son pays d’origine. - D.R.

Enquête

Le service d’investigation d’Al Jazeera a mis au jour des documents officiels jusqu’ici secrets. Des fraudeurs, blanchisseurs d’argent et politiques accusés de corruption feraient partie des dizaines de personnes de plus de 70 pays à avoir obtenu des « passeports dorés » chypriotes.

Plus de 1.400 demandes de passeport approuvées par le gouvernement de la nation insulaire entre 2017 et 2019 ont « fuité » soulèvent à présent de sérieuses questions quant à la citoyenneté accordée par le pays dans le cadre de programmes d’investissement.

Risque pour la sécurité

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct