Le coronavirus est en train de changer nos habitudes de consommation alimentaire

La crise sanitaire a poussé les Belges vers des aliments de meilleur qualité, même dans les supermarchés.
La crise sanitaire a poussé les Belges vers des aliments de meilleur qualité, même dans les supermarchés. - PHOTOPQR / Le Parisien

La crise sanitaire va-t-elle durablement modifier nos habitudes de consommation alimentaire ? En tout cas, force est de constater que, cinq mois et demi après l’arrivée percutante du Covid-19 dans notre quotidien, nous achetons encore et toujours plus de nourriture dans les magasins et y consacrons une part plus élevée de notre pouvoir d’achat comparativement à la même période de l’an dernier. C’est ce que prouvent les derniers chiffres en date de GfK. Le bureau d’étude de marché révèle que, de début janvier à fin juillet, « les dépenses des ménages pour des produits de grande consommation ont augmenté de 13 % ». La croissance se concentre assez logiquement sur avril à juin. Elle était alors de 20 %. Puis, elle est descendue à 13 % en juillet, « un taux qui reste élevé malgré la réouverture de l’horeca », pointe Marc Mondus, consultant chez GfK. Une tendance que confirment les trois principales enseignes de la grande distribution (Corluyt Group, Carrefour et Delhaize).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct