Baptême de l’art: quand Knokke cartoon

Le traditionnel «
Doe-boekje
» qui rassemble une série d’activités, jeux et devoirs, pour les enfants est disponible au Centre culturel Scharpoord, 't Zwin, Sincfala ou au For Freedom Museum.
Le traditionnel « Doe-boekje » qui rassemble une série d’activités, jeux et devoirs, pour les enfants est disponible au Centre culturel Scharpoord, 't Zwin, Sincfala ou au For Freedom Museum. - D.R.

Avec les décennies, le Cartoonfestival est devenu une tradition attirant « à la mer » des dizaines de milliers de visiteurs soucieux de faire faire un peu de gymnastique à leurs zygomatiques. La crise sanitaire n’aura pas eu raison de l’événement organisé à Knokke. Enfin, pas tout à fait : la 59e édition du festival a quand même dû être quelque peu revue et corrigée. Exit le chapiteau monté sur la Heldenplein, place à une expo en plein air incitant à la promenade. Le thème de cette année a lui aussi été modifié vu les circonstances. Il était question au départ d’opter pour « le sport », à l’approche des Jeux Olympiques de Tokyo. C’est finalement un autre fil rouge qui a été choisi : « Tous ensemble ». Ou « Allemaal samen », comme on dit à la Côte. Annie Vandenbussche, l’échevine de la Culture, s’est empressée de préciser que ces modifications ne feraient pas du rendez-vous un « festival light » : 234 dessins humoristiques et dessins de presse y sont quand même rassemblés !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct