Euro de cyclisme: la Belgique a plus d’une carte à jouer

Greg Van Avermaet et Oliver Naesen, réunis sous le même maillot. Celui de la Belgique, en attendant AG2R en 2021.
Greg Van Avermaet et Oliver Naesen, réunis sous le même maillot. Celui de la Belgique, en attendant AG2R en 2021. - Belga

Un peu à la sauvette, comme coincés dans un calendrier décidément trop étriqué et posés juste avant le départ du Tour de France ce samedi, les championnats d’Europe ont trouvé refuge sur le circuit vallonné de la Bretagne Classic, par ailleurs disputée ce mardi sans la plupart des cadors qui convoiteront le maillot étoilé. Parmi lesdits cadors, la sélection belge, hydre s’il en est, s’impose comme l’une des plus ronflantes du plateau, emmenée par au minimum quatre leaders en Bretagne. Avec Oliver Naesen, Greg Van Avermaet, Jasper Stuyven et Sep Vanmarcke, la Belgique a clairement plus d’une carte à jouer. A fortiori sur des terres qu’elle maîtrise plutôt bien. « C’est vrai que j’ai gagné deux fois à Plouay, donc, on peut dire que le mariage est réussi. Mais à l’époque, j’étais un jeune homme », se marre Oliver Naesen, lauréat de la Bretagne Classic en 2016 et 2018. « Ensuite, vous avez Sep Vanmarcke, qui s’y est imposé l’année dernière.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct