Fourniret poussé dans ses derniers retranchements dans l’affaire Mouzin

Fourniret poussé dans ses derniers retranchements dans l’affaire Mouzin
AFP.

Les deux jours d’auditions, ces mardi et mercredi, consacrés par la juge d’instruction parisienne Sabine Kheris, n’ont d’autre but que de tenter de retrouver le corps de la petite Estelle Mouzin, enlevée à Guermantes et dont Michel Fourniret a reconnu confusément pouvoir en être à l’origine. Des propos confirmés par son épouse, Monique Olivier, qui a été mise en examen la semaine dernière. Selon elle, l’enfant de 9 ans aurait été tuée à Ville-sur-Lumes, là où le tueur en série habitait à l’époque des faits.

Lorsqu’il est arrêté en Belgique après une tentative de rapt commise près de Dinant en juin 2003, Fourniret, qui réside à Sart-Custinne, est rapidement identifié par les enquêteurs du commissaire Jacques Fagnart comme le ravisseur potentiel d’Estelle Mouzin un suspect potentiel de l’enlèvement d’Estelle Mouzin survenu six mois plus tôt.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct