Liban: l’enjeu titanesque de la reconstruction à Beyrouth

Le quartier Mar Mikhael figure parmi les plus touchés par l’explosion.
Le quartier Mar Mikhael figure parmi les plus touchés par l’explosion. - Chloe Domat

Reportage

A 500 mètres à vol d’oiseau du lieu de l’explosion, se dresse un joyau du patrimoine architectural libanais : le palais Sursock. Nichée dans un écrin de verdure, cette demeure aux allures de château a été construite par une famille de commerçants grecs orthodoxes en 1870. Ses descendants l’habitent toujours. « Cette maison a survécu à l’époque ottomane, au mandat français, aux deux guerres mondiales, à la guerre civile du Liban et voilà, elle a été soufflée en un instant, » dit le propriétaire, Roderick Cochrane Sursock, les pieds dans les gravats.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct