Chine: pour gagner la course au vaccin, Pékin utilise ses militaires

Chen Wei, major général de l’armée chinoise et directrice de l’Institut de bio ingénierie de l’Académie des Sciences médicales militaire, s’est elle-même fait injecter le vaccin.
Chen Wei, major général de l’armée chinoise et directrice de l’Institut de bio ingénierie de l’Académie des Sciences médicales militaire, s’est elle-même fait injecter le vaccin. - D.R.

Dans la course internationale au vaccin contre le Covid-19, les Chinois ont deux grands atouts : ils ont démarré les premiers, et ils peuvent compter sur le soutien sans faille de l’armée, experts hauts gradés et hommes de troupe.

Une semaine après la mise en quarantaine le 23 janvier de Wuhan, épicentre de l’épidémie, les autorités décident en effet d’envoyer dans le laboratoire P4 de la ville leur « arme fatale », Chen Wei, major général de l’armée chinoise et directrice de l’Institut de bio ingénierie de l’Académie des Sciences médicales militaire. A son palmarès figurent déjà la mise au point d’un spray nasal efficace contre le SRAS, et le développement d’un vaccin contre le virus d’Ebola. Mission : créer au plus vite un vaccin efficace contre le Covid-19, en partenariat avec le laboratoire CanSino.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct