Chine: Xi Jinping ravive le fantôme de Mao

Depuis son intronisation en 2012, Xi Jinping - ici, à la session de l’Assemblée nationale populaire, le 28 mai dernier - n’a cessé de concentrer les pouvoirs entre ses mains.
Depuis son intronisation en 2012, Xi Jinping - ici, à la session de l’Assemblée nationale populaire, le 28 mai dernier - n’a cessé de concentrer les pouvoirs entre ses mains. - Reuters

Cette nouvelle purge s’attaque aux pouvoirs judiciaire et policier et jure de combattre les « éléments corrompus » et d’« éliminer le poison des os de nos systèmes politiques et juridiques ». D’abord déployé comme projet pilote dans cinq provinces (Heilongjiang, Jiangsu, Shaanxi, Sichuan et Henan), elle doit être ensuite étendue l’an prochain à l’ensemble du territoire chinois en amont du 20e congrès du Parti communiste chinois en 2022, qui devra renouveler une partie du leadership communiste.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct