La vengeance non armée des femmes en blanc de Minsk

La vengeance non armée des femmes en blanc de Minsk
Reuters

Elles se sont rassemblées pour la première fois le matin du 12 août, devant le marché Komarovski. Une centaine de femmes courageuses vêtues de blanc et tenant un bouquet de fleurs à la main. Une manifestation silencieuse et pacifique pour dénoncer la violente répression des forces de l’ordre qui, les jours précédents, avait traumatisé le peuple biélorusse, alors rassemblé dans la rue pour protester contre les très controversées élections présidentielles. L’après-midi du même jour s’est formée une autre chaîne humaine, composée exclusivement de femmes agitant des banderoles blanches et entonnant la berceuse « Kalyhanka » sous l’Obélisque de la Victoire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct