Paris en zone rouge: le député des Français du Benelux regrette une décision «unilatérale»

Paris en zone rouge: le député des Français du Benelux regrette une décision «unilatérale»
AFP

La décision du ministère des Affaires étrangères d’ajouter Paris à la liste des destinations « rouge », est accueillie fraîchement par le représentant des Français du Benelux. « Ma conviction est claire : l’idée n’est pas de cibler un pays », réagit auprès du Soir Pieyre-Alexandre Anglade (LREM), chargé des Français de l’étranger établis au Benelux. Pour le député français, le manque de coopération et l’unilatéralité de la mesure pose question : « Les mesures doivent toujours être concertées et ciblées pour qu’elles dérangent le moins possible, qu’elles bloquent le moins possible. Les décisions unilatérales risquent de nous entraîner vers la même défaillance collective européenne que l’on a connue au départ de la crise avec des attitudes hostiles, non coopératives. C’est cela le piège que nous devons éviter et dans lequel les autorités belges nous entraînent avec ce genre de décisions. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct