Affaire Chovanec: Jan Jambon (N-VA) attaqué sur tous les fronts

La séquence actuelle risque d’abimer encore un peu plus l’image de Jan Jambon.
La séquence actuelle risque d’abimer encore un peu plus l’image de Jan Jambon. - reuters

Une bombe qui a explosé au visage de Jan Jambon ». « Jambon mis sous pression ». « Son cabinet était au courant ! » « Le ministre-président a-t-il menti ? » Toute la presse du nord pays titrait jeudi en une sur l’affaire Chovanec et plus particulièrement sur le rôle qu’a joué Jan Jambon (N-VA), ou plutôt sur son inaction. Celui qui était ministre de l’Intérieur, à l’époque des faits en 2018, se retrouve au cœur d’une tempête médiatique qu’il a provoquée lui-même.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct