La précarité augmente le facteur de risque face au Covid-19

Les sans-abri sont particulièrement vulnérables
: ils ont trois fois plus de risque d’être hospitalisés à la suite d’une infection au Covid.
Les sans-abri sont particulièrement vulnérables : ils ont trois fois plus de risque d’être hospitalisés à la suite d’une infection au Covid. - Roger Milutin.

Il est désormais acquis qu’il va falloir vivre avec le SARS-Cov2 et continuer d’apprendre sans cesse de lui. Si les données médicales ne manquent pas concernant les populations les plus vulnérables de par leur âge ou leurs comorbidités, les facteurs sociaux de l’exposition au virus sont toutefois en reste. De nombreuses études cliniques ont en effet mis en évidence des facteurs de risque de contracter des formes sévères du Covid-19, mais le rôle des déterminants sociaux a jusqu’ici été très peu étudié, pointent l’épidémiologiste sociale Judith Racapé et le professeur de sociologie Andrea Rea (ULB).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct