Le cabinet Jambon parlait en 2018 d’une «étrange affaire»

Il ressortait mercredi de l’audition de l’actuel ministre de l’Intérieur, Pieter De Crem, que le cabinet de son prédécesseur Jan Jambon avait reçu dès le 2 mars 2018 l’ambassadeur slovaque au sujet de la mort de Jozef Chovanec. M. Jambon assure aujourd’hui qu’il n’a aucun souvenir de ce dossier. Pourtant, il a bien été traité par son cabinet, comme l’attestent des courriels consultés par nos confrères de la VRT.

Le 26 février 2018 – avant la mort de M. Chovanec – un e-mail de la police de l’aéroport a été envoyé à un collaborateur de Jan Jambon. Le courriel contient un rapport sur ce qui s’est passé dans la cellule les 23-24 janvier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct