Elles fabriquent des jeans au Lesotho, à tout prix

Elles fabriquent des jeans au Lesotho, à tout prix
Peter Bauermeister/Bloomberg News/MAXPPP

Le Lesotho, l’un des pays les plus pauvres du monde, est entièrement enclavé au cœur de l’Afrique du Sud. Ici, le chômage touche près de 25 % de la population, et plus de la moitié des habitants vivent sous le seuil de pauvreté. L’industrie de l’habillement représente jusqu’à 20 % du produit intérieur brut du Lesotho. Spécialisation : les jeans. Chaque année, on en fabrique 26 millions dans le pays. Sur les 2 millions d’habitants que compte le pays, plus de 46.000, dont 80 % de femmes, confectionnent et emballent les pantalons. Quand ils sont présents, les hommes occupent les postes d’encadrement.

Chaque jour, les femmes découpent, cousent et emballent, pour un salaire quotidien d’à peine 6,5 euros. Pourtant, le coût de la vie n’est pas spécialement bon marché. Au Lesotho, une miche de pain coûte près de 50 centimes d’euro, un kilo de pommes de terre, environ 1 euro. Sans compter la condition pour garder son emploi : accepter de se faire exploiter sexuellement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct