Philippe Gilbert et le Tour de France, des amours tumultueuses

@Belga
@Belga

Ces routes de villégiature, qui serpentent dans l’arrière-pays niçois, sont ses chemins d’entraînement depuis une dizaine d’années, il les connaît aussi bien que les côtes de son Ardenne natale. Philippe Gilbert sait mieux que quiconque que le danger peut y surgir à n’importe quel moment, sous des formes que l’imprévu et la météo façonnent au gré de leurs caprices.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct