De bien belles reprises au festival «Ouvertures» à l’Atelier 34zero

«
Desperado
».
« Desperado ».

Desperado

Le 5 septembre

Dans cette pièce des Hollandais Ton Kas et Willem de Wolf, quatre cowboys désabusés scrutent le mâle avec humour. Adapté en français par les compagnies Tristero et Enervé, Desperado résonne avec l’actualité tant ces quatre mecs blancs et frustrés endossent un accent trumpien. Déçus, incompris, seuls dans leur petite vie étriquée, ils s’accrochent encore à une sorte d’honneur viril, une façade de mâle robuste et indestructible. L’ensemble aurait pu être désespérant mais s’avère d’une tendre drôlerie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct