lesoirimmo

Virginie Efira à propos de «Police»: «Je me sentais vulnérable en uniforme»

«
C’est toujours passionnant à jouer quand ce qu’on dit n’est pas le reflet de ce qu’on pense.
»
« C’est toujours passionnant à jouer quand ce qu’on dit n’est pas le reflet de ce qu’on pense. » - D.R.

Quand on énumère à Virginie Efira ses films à venir, dont le prochain Dupontel, elle s’empresse de dire qu’elle s’est confinée comme tout le monde, a eu la chance de terminer un film trois jours avant le lockdown et refuse la pression qu’on pourrait lui mettre pour le sulfureux Benedetta, de Paul Verhoeven, prévu à Cannes en mai dernier puis reculé jusqu’à l’édition 2021. Mais elle reconnaît avoir « enchaîné cinq films », avoir « travaillé avec des gens intéressants », s’apprête à tourner le prochain film de Guillaume Canet, sait que la sortie de Benedetta créera le débat car « le film prend une tangente tellement particulière à la fois sur la fiction, idéologiquement, sur les limites », mais se dit « pas trop mal configurée pour ne pas avoir de pression en amont ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct