Technologie médicale: un ballon d’air frais pour Miracor

«
Une première étape avant peut-être de considérer l’installation d’une ligne d’assemblage en Belgique
», explique Olivier Delporte, CEO de Miracor.
« Une première étape avant peut-être de considérer l’installation d’une ligne d’assemblage en Belgique », explique Olivier Delporte, CEO de Miracor. - Dominique Duchesnes

C’est sa plus grosse levée de fonds en capital depuis sa création. La start-up liégeoise de technologie médicale cardiaque, Miracor, a annoncé ce mercredi avoir levé 24 millions d’euros. A cette occasion, deux nouveaux investisseurs rejoignent les actionnaires existants (Earlybird, Noshaq, Quest for Growth, SFPI, SRIW…) : un investisseur « industriel et stratégique » américano-européen dont l’identité n’a pas été dévoilée et un fonds de capital-risque chinois Yonghua. L’argent servira à financer l’avancement des études cliniques et la phase de précommercialisation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct