Tour de France: grosse frayeur pour Benoot

Benoot a mal négocié un virage. Mais plus de peur que de mal pour le Belge. @Belga
Benoot a mal négocié un virage. Mais plus de peur que de mal pour le Belge. @Belga

L’image est impressionnante : lancé à pleine vitesse dans la descente du Col de l’Aullagnier, Tiesj Benoot manque son virage et bascule au-dessus du rail de sécurité. Spectaculaire mais, heureusement pour lui, sans dommage majeur. Pas de fossé ou de pierres, le coureur Sunweb a atterri dans l’herbe. Son vélo ne s’en remettra pas, le cadre Cervélo s’est brisé net, mais Benoot ne s’en tire qu’avec une belle frayeur.

« Je m’en sors avec quelques égratignures et un doigt que je dois tout de même faire examiner », confirme-t-il. « J’ai eu de la chance. J’ai voulu boucher un trou pour prendre la roue de Politt, et je suis arrivé trop rapidement dans un virage que j’avais mal appréhendé. » Un coup de chaud pour l’intéressé qui figurait dans l’échappée du jour, le profil de l’étape lui convenant effectivement bien, même si on sait qu’il lui faut arriver seul pour pouvoir s’imposer, la pointe de vitesse élémentaire et nécessaire faisant défaut.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct