Hyper Cacher: deux Carolos jugés à Paris

La sanglante prise d’otages dans l’Hyper Cacher a coûté la vie à quatre personnes dans le magasin. La veille, le preneur d’otages tuait une policière dans le sud de Paris.
La sanglante prise d’otages dans l’Hyper Cacher a coûté la vie à quatre personnes dans le magasin. La veille, le preneur d’otages tuait une policière dans le sud de Paris. - AFP.

Dans le box des accusés figurent deux Carolos : Michel Catino (68 ans) et Metin Karasular (50), qui répondent « d’association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Pour l’accusation, les deux hommes sont soupçonnés d’avoir fourni des armes et un appui logistique à Amedy Coulibaly, le tueur de Montrouge et de l’Hyper Casher.

Metin Karasular, un belge d’origine kurde, était propriétaire d’un garage à Marchienne-au-Pont. Son ami Michel fréquentait souvent les lieux, donnait des coups de main. Le premier s’est présenté à la police le 12 janvier 2015 : il a reconnu Amedy Coulibaly, à qui il a acheté une Mini Cooper. De l’argent frais pour financer son projet terroriste ? C’est ce que pense le ministère public. En 2014 et 2015, Français et Belges feront plusieurs allers-retours entre Charleroi et Paris. Tantôt pour ramener la voiture en Belgique, tantôt – pour Amedy Coulibaly ou son complice présumé Ali Riza Polat – récupérer l’argent liquide de la vente. Au minimum.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct