États-Unis: la police de Los Angeles tire sur un homme noir à vélo après une présumée infraction routière

États-Unis: la police de Los Angeles tire sur un homme noir à vélo après une présumée infraction routière
AFP

Une manifestation a eu lieu mardi soir à Los Angeles pour réclamer des réponses après la mort d’un homme noir tué la veille par la police, qui affirme qu’il était armé d’un pistolet, dans un climat de tension relancé par l’affaire Jacob Blake.

La victime, identifiée comme Dijon Kizzee, 29 ans, circulait à vélo lundi après-midi dans un quartier du sud de Los Angeles lorsque des hommes du shérif ont tenté de le stopper pour une infraction au code de la route. Les services du shérif de Los Angeles n’ont toutefois pas précisé à ce stade quelle infraction lui était reprochée.

Une petite foule s’est réunie mardi soir sur le lieu de la fusillade et a marché pacifiquement, accompagnée par un cortège de voitures, jusqu’au poste de police, tandis qu’un hélicoptère les survolait. Certains des manifestants portaient une banderole où on pouvait lire « Stop aux flics assassins ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct