L’avocate du principal accusé des attentats de janvier 2015: «Tout ceci ne serait pas arrivé si les services de renseignements avaient été sérieux»

Isabelle Coutant-Peyre, l’avocate d’Ali Riza Polat.
Isabelle Coutant-Peyre, l’avocate d’Ali Riza Polat. - Reuters

Le procès des attentats de janvier 2015 en France s’est ouvert mercredi devant la cour d’assises spéciale de Paris, plus de cinq ans après les sanglantes attaques djihadistes contre le journal Charlie Hebdo, des policiers et un magasin Hyper Cacher, qui avaient semé effroi et consternation et fait 17 morts.

Quatorze accusés, dont trois seront jugés par défaut, sont poursuivis dans ce dossier, soupçonnés à des degrés divers de soutien logistique aux frères Saïd et Chérif Kouachi et à Amédy Coulibaly, auteurs des attaques.

Après une heure et demi d’appel, Me Isabelle Coutant-Peyre, l’avocate d’Ali Riza Polat, celui qui est considéré comme le principal accusé de ce procès est intervenue : « Je compatis avec la souffrance des victimes. Mais je veux dire que tout ceci ne se serait pas passé si les services de renseignements et de surveillance avaient été sérieux. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct