La reconnaissance des «petits services»

La reconnaissance des «petits services»
Dominique Duchesnes.

Mis sous pression, le personnel hospitalier a jeté toutes ses forces dans la gestion de la crise sanitaire. Une situation inédite qui, de façon tout à fait inattendue, a créé de nouveaux liens entre médecins et infirmières et le personnel non soignant. Tout ce petit monde, qui jusque-là se croisait dans les couloirs de l’hôpital sans vraiment se côtoyer, s’est du jour au lendemain retrouvé dans la même galère. « Les équipes étaient déjà très soudées mais ce lien s’est encore renforcé », constate le Dr Clinckart.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct