La coopérative de la deuxième chance

La coopérative de la deuxième chance

Parvis des Écoliers à Liège. Dans le hall d’entrée d’une des tours de logements sociaux, au sol jonché de papiers et déchets en tous genres, Kevin, masque, t-shirt et pantalon de travail, lave la vitre de la porte. Avec son collègue, il a quatre heures pour nettoyer les deux bâtiments et leurs 32 étages. Les quatre heures restantes de la journée sont consacrées aux bureaux. « Il faut surtout faire les choses bien », souligne le jeune homme de 31 ans. « Même si on ne fait que six étages au bout de quatre heures, l’important, c’est que ce soit bien fait. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct