«On devient des personnages de cette société de l’image»

«
Paris se chicagoïse. Et cela s’accentuera si on ne fait rien.
»
« Paris se chicagoïse. Et cela s’accentuera si on ne fait rien. » - Philippe Matsas.

entretien

Négar Djavadi nous avait enchanté et ému avec Désorientale, son premier roman, qui a connu un grand succès avec son histoire d’une jeune Iranienne fuyant son pays pour atterrir à Paris. Mais la femme de cinéma, qui a d’ailleurs étudié à Bruxelles, la scénariste pourra-t-elle écrire autre chose qu’une histoire qui lui est proche ? La question amusait certains milieux qui avaient peut-être hâte de la voir trébucher dans l’arène littéraire. Arène, précisément, c’est le titre qu’elle donne, comme en clin d’œil, à son deuxième roman. Et c’est une réussite totale qui cloue magnifiquement le bec à tous ces gens qui l’attendaient au tournant.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct