Négociations fédérales: le CD&V n’exclut plus un gouvernement minoritaire côté flamand

Négociations fédérales: le CD&V n’exclut plus un gouvernement minoritaire côté flamand

Le CD&V est disposé à discuter avec les libéraux, les socialistes et les écologistes en vue de former un nouveau gouvernement fédéral, a laissé entendre mercredi soir le président des chrétiens-démocrates flamands Joachim Coens durant l’émission Terzake de la VRT. Le parti ne dit toutefois pas encore ’oui’ à une coalition Vivaldi.

« Il ne s’agit pas de Vivaldi, il s’agit d’Avanti », a déclaré Joachim Coens. « Ce pays doit aller de l’avant ! Les gens veulent des solutions. (…) Nous voulons un projet où nous pouvons réaliser nos priorités fondamentales. Le CD&V fait la synthèse entre le social, l’économique, l’éthique et le durable. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct