Quand il peut, Van Aert est irrésistible (vidéos)

@EPA
@EPA

Un peu comme un premier de classe exceptionnellement dispensé de devoirs tant il a été brillant à la dernière interro, Wout van Aert a reçu cette douce et enivrante liberté ce jeudi vers Privas. Plus question de jouer les serviteurs zélés, les nounous de famille bourgeoise pour ses leaders Primoz Roglic et Tom Dumoulin. En Ardèche, le Belge de la Jumbo-Visma pouvait jouer sa carte, penser à son exceptionnelle personne au terme d’une étape monotone, propice à la sieste profonde après un début de Grande Boucle à toute berzingue. Comme une trêve, sorte de paix des braves pourtant fatale à Julian Alaphilippe (voir P.20 et 21) avant les joyeusetés qui s’annoncent, dès ce jeudi. Et, pour Wout van Aert, l’occasion d’alourdir un peu plus encore un palmarès désormais aussi lourd que tout l’annuaire de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct