Un numéro vert destiné aux indépendants qui ont besoin d'un soutien psychologique (PRESS)

Le constat est alarmant : la ligne d'urgence sociale, ouverte en Wallonie via le 1718, a relevé qu'un appel sur trois émanait d'un indépendant.

Le numéro vert est lancé à la demande du ministre Ducarme : "Malgré les mesures de soutien mises en place par le gouvernement, la pression reste très importante pour de nombreux indépendants confrontés à des difficultés financières. Cette situation les expose à un risque de burn-out, de dépression, voire même de suicide. Afin de les soutenir, j'ai demandé à l'Inasti de mettre en place ce numéro vert qui orientera les indépendants en proie à des difficultés d'ordre psychologique vers les services adaptés à leur situation."

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct