Election présidentielle aux Etats-Unis: Biden et Trump à l’ombre des bénitiers

Les questions raciales et éthiques divisent profondément la société américaine. Les candidats à la présidence devront capter l’électorat religieux dans toute sa diversité.
Les questions raciales et éthiques divisent profondément la société américaine. Les candidats à la présidence devront capter l’électorat religieux dans toute sa diversité. - Reuters.

De Portland à Kenosha, les Etats-Unis semblent au bord de la crise de nerfs. L’enchaînement des violences policières, des protestations pacifiques, et puis des émeutes et des pillages, renvoient inévitablement à la fin des tumultueuses années 1960, lorsque, dans l’atmosphère délétère de l’enlisement militaire au Vietnam, de la montée des contestations radicales et des assassinats de Robert Kennedy et de Martin Luther King, les ghettos noirs explosèrent. Les scènes de violence furent exploitées par le candidat républicain Richard Nixon pour marteler un message de restauration de la Loi et de l’Ordre et gagner les élections en 1968.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct