Photovoltaïque: le Conseil d’État recale le plan wallon pour les «prosumers»

Photovoltaïque: le Conseil d’État recale le plan wallon pour les «prosumers»

C’est un coup plutôt rude pour le gouvernement wallon. Son avant-projet de décret sur la réorganisation du marché de l’énergie vient de prendre une volée de bois vert de la part du Conseil d’État. Dans un avis rendu le 28 août et dont Le Soir a pu prendre connaissance, ce dernier qualifie le texte d’« inadmissible en droit ».

On pensait pourtant que l’exécutif régional avait apposé le point final à la saga du tarif prosumer, en juillet dernier, en approuvant un texte présenté par le ministre de l’Energie, Philippe Henry (Ecolo). Pour rappel, « prosumer » est le sobriquet donné aux propriétaires wallons de panneaux photovoltaïques. Cet avant-projet de décret, négocié à l’arraché entre les partenaires de la majorité wallonne, aligne une série de mesures de soutien à ces derniers. En pratique, il s’agit de compenser l’entrée en vigueur de la contribution des prosumers aux frais de gestion du réseau de distribution électrique, qui en étaient, jusqu’à présent, partiellement dispensés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct