L’ex-basketteur Sébastien Bellin est toujours hospitalisé après les attentats de Zaventem: «J’ai reçu une balle dans la hanche»

La jambe gauche déconnectée de son corps, Sébastien Bellin ne pouvait plus bouger, mardi dans le hall de Zaventem. © D.R.
La jambe gauche déconnectée de son corps, Sébastien Bellin ne pouvait plus bouger, mardi dans le hall de Zaventem. © D.R.

Même allongé sur un lit de l’hôpital Erasme, Sébastien Bellin n’a pas perdu son sens de l’humour. «  Je me suis bien envolé mardi à Zaventem, mais pas comme je le croyais !  » Professionnel des parquets de notre élite, il a rentabilisé sa double nationalité de Brésilien (il est né à São Paulo le 14 mai 1978) et de Belge (ses parents le sont tous les deux) et sa grande taille (2,06m) en étoffant successivement les noyaux de Wevelgem, Anvers, Ostende, Gand et Mons.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en International