Nations League: Eduardo Camavinga avec les Bleus, il n’est jamais trop tôt

Photo News
Photo News

Il fallait le voir arriver au centre d’entraînement de Clairefontaine, lundi après-midi, le sourire jusqu’aux oreilles derrière son masque chirurgical, la démarche décidée et cette impression tenace que son passage surprise dans le fameux château des Yvelines serait loin d’être le dernier.

Le milieu de terrain n’a pas semblé impressionné devant Hugo Lloris et Olivier Giroud, ni intimidé lorsque le sélectionneur Didier Deschamps a plaisanté sur son fantastique but marqué durant le week-end en club : « la victoire, ça fait plaisir », a dribblé le gamin prodige, préférant insister sur « la sélection ».

Pour couronner l’intégration, le Rennais a appris qu’il porterait durant ce rassemblement le prestigieux N.6, ni plus ni moins celui de Paul Pogba (forfait car positif au Covid-19) qu’il remplace en sélection, qu’il avoue admirer, et dont il occupe aussi la chambre à Clairefontaine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct