CORRECTION: Makro va tailler dans son personnel sous contrat temporaire (2)

Le géant de la distribution a décidé de s'attaquer aux "coûts structurels qui entravent son développement économique".

Il est question de 100 à 200 contrats temporaires sur l'ensemble des magasins qui ne seront pas prolongés, a précisé le CEO de l'enseigne Vincent Nolf. Les contrats à durée indéterminée ne sont pas concernés par ce plan, assure encore Makro. "Il n'est pas question de fermetures ou de licenciements collectifs", a martelé le directeur général.

De son côté, le front commun syndical (Setca, ACV Puls, CNE et CGSLB) dénonce des économies "entièrement réalisées sur le dos du personnel avec une modification des conditions de travail, un changement des horaires et des fonctions sans aucune concertation sociale". "En outre, ils prévoient le licenciement d'un nombre non précisé de salariés en introduisant une automatisation débridée, de la flexibilité et l'érosion de toutes les fonctions", regrettent encore les syndicats.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct