L’éducation des jeunes réfugiés menacée

L'agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) prédit le pire pour l’éducation des jeunes migrants.
L'agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) prédit le pire pour l’éducation des jeunes migrants. - Bruno Dalimonte.

Après six mois d’enseignement à distance, interrompus succinctement par une fausse rentrée au courant du mois de mai, les enfants belges des classes maternelles et primaires ont enfin pu retrouver les bancs de l’école. Malgré les craintes exprimées par leurs parents, la majorité des enfants étaient ravis de ce semblant de retour à la normale. Une chance que de nombreux jeunes réfugiés dans le monde ne pourront saisir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct